Cause de béatification et canonisation

La réputation de sainteté de Darwin Ramos ne cesse de croître depuis sa mort. 

Aux Philippines, le souvenir de la vie de Darwin reste présent dans l’esprit de beaucoup, notamment au sein de l’association ANAK-Tnk. Des personnes continuent de se recueillir sur sa tombe à Pasay City pour prier et demander des grâces par son intercession. 

En France, plusieurs biographies sont publiées dans les mois qui suivent la mort de Darwin ce qui permet de faire connaître sa vie exemplaire : 

  • Matthieu Dauchez, Plus fort que les Ténèbres, Paris, Artège éditions, 2015.
  • Daniel-Ange, Prophètes de la Beauté, Montrouge, éditions du Jubilé, 2016.

Face à cette réputation de sainteté toujours croissante, une association est créée (Darwin Ramos Association). Elle nomme le 14 mars 2018 le Père Thomas de Gabory, OP, comme postulateur (français). Mgr Honesto Ongtioco, évêque de Cubao (Philippines), confirme cette nomination par décret du 25 mai 2018. Le postulateur adresse officiellement la demande d’ouverture de la cause de béatification et canonisation de Darwin Ramos le 20 juin 2018 ainsi que le Supplex Libellus. La lettre d’acceptance du Supplex Libellus est signée le 7 novembre 2018. Un vice-postulateur est alors nommé, le Père Robert T. Young, JCD (philippin et canoniste).

Pourquoi demander la béatification et la canonisation de Darwin Ramos ?

Dans le cas de Darwin Ramos, il existe une véritable réputation de sainteté et un exercice héroïque des vertus chrétiennes :

  • La réputation de sainteté doit être spontanée, non suscitée artificiellement au moyen de propagande, durable (qui ne cesse pas peu de temps après la mort du Serviteur de Dieu, mais qui aille croissant continuellement), généralisée c’est-à-dire qui ne se base pas sur une fausse sainteté, mais sur un exemple de vie héroïque, passée au service de Dieu et des hommes.
  • L’exercice héroïque des vertus chrétiennes concerne les vertus théologales (foi, espérance, charité) et les vertus cardinales (prudence, justice, tempérance, force). La vertu héroïque est une habitude infuse par laquelle l’homme, uni par la grâce divine, face aux plus grandes difficultés, se comporte habituellement d’une façon hors du commun, en accomplissant de difficiles et répétés actes de vertu avec un grand courage et avec joie.

La vie vertueuse de Darwin Ramos peut être aujourd’hui un exemple pour de nombreux jeunes, pour les malades et pour les personnes très pauvres. Il serait bon que l’Église qui est aux Philippines bénéficie d’un nouveau saint, car pour le moment, seuls deux saints martyrs philippins ont été canonisés : saint Lorenzo Ruiz et saint Pedro Calungsod.

Où en est la cause de béatification et de canonisation de Darwin Ramos ?

Il y a deux phases majeures durant une cause de béatification : une phase diocésaine et une phase romaine. Concernant le Serviteur de Dieu Darwin Ramos, la phase diocésaine est en cours. Trois types de consultations ont été entreprises :

  • Une consultation de la Congrégation pour les causes des saints à Rome pour la demande du Nihil obstat (obtenu le 29 mars 2019) ;
  • Une consultation de la Conférence des évêques des Philippines (CBCP) ;
  • Une consultation du peuple des fidèles par la publication de l’édit (prévue pendant deux mois).

Le procès en vue de la reconnaissance de l’héroïcité des vertus de Darwin Ramos sera ouvert après l’expertise de trois historiens et archivistes, chargés d’établir un rapport scientifique à partir de l’ensemble des documents rassemblés. Un tribunal ecclésiastique sera alors nommé afin de procéder à l’audition des témoins.

Darwin Ramos est Serviteur de Dieu. C’est quoi Serviteur de Dieu ?

Le titre « Serviteur de Dieu » est attribué à toute personne dont une cause de béatification et de canonisation a été entreprise. Cela marque le début de la première étape qui est la phase diocésaine. Cela est fixé par un texte très important de la Congrégation pour les causes des saints de 2007 appelé Sanctorum Mater : « Le fidèle catholique dont a été entreprise une cause de béatification et de canonisation est appelé Serviteur de Dieu » (article 4, § 2).

Le titre suivant est « vénérable » qui est attribué au cours de la deuxième étape de la cause, la phase romaine.

La plupart des documents d’une cause de béatification et canonisation sont secrets et confidentiels. Mais certains sont publics et nous les proposons ici à la consultation :

Contact
Wikipedia
Facebook
YouTube
Donation